La vendée et sa gastronomie

La Bonnotte

La Bonnotte est la pomme de terre phare de Noirmoutier.

Elle est cultivée uniquement sur l’Île de Noirmoutier, car bénéficie d’un climat particulièrement doux & d’un air salé. Cette pomme de terre précoce pousse dans une terre sablonneuse et est plantée à la Chandeleur à la main pour être récoltée 90 jours plus tard.

De petit calibre, ronde à chair ferme & tendre mais très fragile donc à consommer très rapidement. Son goût particulier viendrait de l’iode des algues.

Depuis 15 ans, les Noirmoutrins fêtent cette célèbre pomme de terre avec le Festival de la Bonnotte. Les jeunes agriculteurs proposent des animations comme l’arrachage à l’ancienne au champ, un dîner champêtre aux couleurs locales,…

Le Préfou

Spécialité vendéenne, le préfou est un pain apéritif généreusement garni avec du beurre & de l’ail.

La Trouspinette

Est un apéritif typique de la Vendée fait avec de l’épine noire (prunellier sauvage). Il peut se comparer à la liqueur de noix.

La Mogette

Aliment emblématique du terroir Vendéen, la mogette (haricot blanc) a obtenu le 09 octobre 2010 le label européen IGP, qui garantit une protection de la dénomination "Mogette de Vendée" sur tout le territoire de l'Union Européenne. Les connaisseurs l’apprécient en grillées, sur des tartines de pain frottées avec une gousse d’ail, beurrées et recouvertes de mogettes bien chaudes.

Le Jambon Vendéen

Le jambon de Vendée est un jambon cru frotté à la main au sel sec, arrosé d'eau de vie de vin et saupoudré d'épices et d'aromates naturels composés de cannelle, poivre, thym et laurier. Enveloppée dans un torchon ou un sac alimentaire & pressée entre deux planches, lui conférant ainsi une forme parallélépipédique. Contrairement à la plupart des jambons crus, la phase de séchage est courte, car le jambon est pressé. Le jambon de Vendée s'accorde parfaitement avec la mogette.

Depuis le mois d'octobre 2014, le jambon de Vendée bénéficie de l'Indication Géographique Protégée (IGP).

La Salicorne

La salicorne est une petite plante sauvage charnue, avec des tiges sans feuille, qui se trouve aux abords des marais salants. Préparée et conservée comme le cornichon, elle se déguste crue, nature ou en vinaigrette comme condiment ou légume.

La Brioche Vendéenne

La brioche est une viennoiserie qui fait la fierté des vendéens. Sucrée et très parfumée, soit avec de l'eau de vie, de l'eau de fleur d'oranger ou un mélange des deux. Hormis la période pascale, la brioche vendéenne est fabriquée lors des grandes fêtes de famille.

La gâche, petite sœur de la brioche, est également une viennoiserie. Plus particulièrement préparée aux fêtes de Pâques, la recette de la gâche diffère quelque peu de la brioche : plus de sucre, autant de beurre et surtout un apport en crème fraîche... ce qui la rend plus dense.

Brioches et gâches de Vendée sont aujourd'hui protégées par une IGP (Indication Géographique Protégée).

Le Fion

Est un flan maraîchin, dessert typiquement vendéen (principalement dans le marais du Nord-ouest).Cette pâtisserie traditionnelle était réalisée à Pâques par les femmes de marins. Le Fion Vendéen est un flan aux œufs parfumée.

Les Caillebottes

Les caillebottes, c’est tout simplement un lait caillé à la présure puis servi ultra frappé avec ce qui nous fait plaisir en garniture. Elles se dégustent très fraîches.

Autrefois, des fleurs de Chardonnette (artichaut sauvage se trouvant dans les dunes de St Jean de Monts & St Gilles Croix de Vie) étaient utilisées pour cailler le lait.

Les Fiefs Vendéens & La Bière

Le Fiefs Vendéens est une appellation viticole dont les vins sont produits dans le vignoble de la Loire, vignoble à l'ouest de la France et plus précisément dans la région viticole de Nantes. Son terroir bénéficie d'un climat tempéré océanique et de sols schisteux, granitiques et limoneux.

Le nom « Fiefs Vendéens » est apparu en 1965, désignant une appellation d'origine simple (AOS), puis une dénomination « vin de pays délimité » en 1973. Il a été conservé lors de l'accession en appellation « Vin Délimité de Qualité Supérieure ». A partir de la récolte 2011, les terroirs de Chantonnay rejoignent les terroirs de Mareuil sur Lay, Brem sur Mer, Vix et Pissotte dans l'appellation d'origine contrôlée (AOC).

Mélusine : 6.5%vol – une bière blonde aromatisée avec du miel et de l’angélique

Love & Flower : 4.2%vol – une bière blanche aromatisée avec des pétales de fleurs finement houblonnée

Puy D’Enfer : 8.5%vol – une bière triple aromatisée avec un peu de coriandre, du houblon et une sélection de malts d’orge.

Cervoise : 6.5%vol – une bière rousse aromatisée avec du myrte généreusement maltée & houblonnée.

Découvrez d’autres bières artisanales sur le site www.brasserie-melusine.com

La Sardine

Saint Gilles Croix de Vie est le premier port de pêche de l'Atlantique pour ses apports de sardines. Il est débarqué chaque année plus de 2 500 tonnes de sardines à la marée et pour la conserve. En 2000, la sardine de Saint Gilles Croix de Vie a obtenu le label rouge, le premier poisson sauvage à recevoir une telle distinction.

Autre star locale, la crevette rose ou la « Rose de St Gilles ». La crevette rose connaît sa haute saison, de fin novembre à février.

Les Moules de Bouchot

La baie de l'Aiguillon, haut lieu de la conchyliculture doit sa réputation aux moules élevées sur bouchots (pieux de chêne plantés dans l'eau). La moule de bouchot se distingue par une chair jaune et une coquille bien noire et assez dure avec un goût assez prononcé.

Les Huîtres de l’Atlantique

Trois bassins (La Baie de Bourgneuf - Noirmoutier, Talmont Saint Hilaire et la Baie de l'Aiguillon) sont devenus des centres ostréicoles : lieux de production pour les huîtres. Aussi, sur près de 80 km, 10 000 tonnes d'huîtres sont ainsi produites chaque année.

La Fleur de Sel « L’or Blanc des Marais Salants »

Rare et noble, la Fleur de sel de l’île de Noirmoutier, au léger parfum de violette, est d’une douceur exceptionnelle. Il faut réunir les conditions climatiques et géologiques pour obtenir une saturation maximum du chlorure de sodium dans l'eau de mer. La période de récolte s'étend de mai à septembre. Il suffit alors de ramener le sel, "l'or blanc" sur le bord de l'œillet à l'aide du traditionnel grand râteau plat appelé "simoussi". Cueilli et triée délicatement par le saunier, elle est ensuite déposée dans un panier pour sécher naturellement et conserver ainsi sa richesse en magnésium & oligo-éléments.